Interview d'une MUA talentueuse, en plein essor et AUTODIDACTE : Jessica

Découverte sur Instagram, je suis littéralement tombée amoureuse de son travail et de son originalité. J'ai été encore plus conquise lorsque j'ai lu dans sa bio qu'elle était autodidacte et que je me suis rendue compte de sa notoriété (fashion shows, émissions télé...). C'est donc tout naturellement que j'ai demandé à Jessica de répondre à une série de question afin de connaître son parcours et de donner à d'autres autodidactes la force de persévérer. Je vous laisse découvrir son interview ...

Pourrais-tu te présenter en quelques mots pour celles qui ne te connaissent pas ? formation ou métier initial, pays où tu exerces, depuis combien de temps exerces-tu ?

Je m’appelle De SOUZA Jessica Manuella Kekeli Essi . Je suis togolaise mais résidant au Sénégal plus précisément à Dakar. Après mon BAC scientifique à lomé, je suis arrivée à dakar où j’ai fais une licence en Management des entreprises à ISM-Dakar. J’ai ensuite enchainé avec un Master 1&2 Professionnel en Comptabilité et Gestion Financière .au CESAG. Je travaille présentement dans une structure de la place qui s'occupe de la réservation en ligne pour les instituts de beauté et de bien-être et je suis également maquilleuse autodidacte .

 

Quand as-tu su qu’une carrière dans la beauté était faite pour toi ?

De nature je n’aime pas trop me maquiller et ce depuis le bas-âge. Arrivée en classe de 1ère jai commencé par y prendre goût du coup mon makeup en ce temps se limitait à mettre le fond de teint ou la poudre et rajouter le crayon noir au niveau des yeux … Arrivée à dakar j’ai constaté que tout le monde se maquillait du coup j’etais aussi tenté d’en faire autant. J’ai donc commencé par faire des recherches sur internet pour apprendre a tracer les sourcils et autres.... J'ai donc commencé par me maquiller, prendre des photos et poster sur mon compte Instagram bien que je n'avais pas tous les produits nécessaires pour réussir un bon maquillage .... Ensuite mes amies on commencé par m'encourager et motivé à créer mon compte sur les réseaux sociaux  et de fil en aiguille j'en suis là bientôt 1an le 7 décembre.

 

Quels sont les personnes qui t’ont inspirées tout au long de ta carrière ?

Tout d’abord ma famille car elle est composée en grande partie de femme battantes et ensuite mes amis qui ne cessent de m’encourager. Je me rappelle, un jour, je regardais mes photos de maquillage d’il y a 1an et je demandais à ma petite comment ça se fait que eux tous m’encourageaient alors que je ne maquillais pas bien ? Sa réponse était : c’est parce que nous savions que tu étais capable de faire mieux, de réaliser des merveilles. Et croyez-moi cette réponse me motive désormais chaque jour de ma vie car je sais que derrière moi il y a des gens qui me suivent et qui croient en moi donc pas question de les décevoir.

 

Ou puise-tu ton inspiration pour tes créations ?

Mon inspiration je la puise sur internet. Je passe mon temps à faire des recherches surtout sur instagram et pinterest. Après, en fonction de mes recherches j’essaye d’ajouter ma touche personnelle.

  credits @touttonmakeup

L’erreur numéro un que les femmes commettent en maquillage ?

Ici au Sénégal je dirai qu’elles commettent l’erreur dans le choix de leur fond de teint. Chez certaines femmes dans la plus part des cas, elles ont le visage légèrement plus clair que le reste du corps. Du coup choisir son fond de teint en le testant sur son visage risque de les induire en erreur .D’autres parts, elles veulent toutes devenir claires du coup elles ont tendance à choisir un fond de teint plus clair que leur carnation.

 

Si on devait investir dans un produit de beauté (soin ou makeup), lequel serait-il ?

Le meilleur investissement serait dans une large gamme de fond de teint destinée aux carnations africaines.

 

Ton produit de maquillage préféré?

Mon produit de maquillage préféré c’est tout simplement mon gloss mentholé (lol)

En tant qu’autodidacte penses-tu avoir plus de choses à prouver que les maquilleuses issues de formation ?

Moi personnellement, en tant qu’autodidacte et pour ma petite expérience d’1an, je suis sûre de pouvoir faire mieux que certaines maquilleuses issues d’une formation car contrairement à elles qui se contentent de reproduire ce qu’on leur apprend lors de leur formations , moi j’use de mon imagination, de ma créativité et de ce Don que Dieu m’as donné .Donc imaginez que je fasse une formation en plus !!! Je serai déjà une star mondial (lol)

Il existe une espèce de compétition entre les autodidactes et les mua formées, Penses-tu que l’on peut faire une grande carrière en tant que MUA autodidacte ?

Oui je pense qu’on peut faire une grande carrière en tant que MUA autodidacte. A mon humble avis , dans le milieu de la créativité, le diplôme importe peu ; C’est ce que tu es capable de faire qui est le plus important

Nous assistons a un BOOM du make-up, Quelles sont les challenges que tu as eu a rencontré pour te faire ta place et comment as-tu réussi à sortir ton épingle du jeu ?

Pour en arriver là j'ai du faire beaucoup de sacrifice entre autres accepter de maquiller gratuitement pour des gens et lors des événements , investir tout mon argents de poches pour acquérir certains produits a l'étranger car impossible d'en trouver ici , se faire toute petite pour apprendre de mes aînées qui sont déjà dans le domaines ... Les gens me disent d'arrêter de faire les partenariats qui au final ne rapporte pas grand choses ; mais moi dans ma tête je fais ces partenariat gratuitement aujourd'hui mais demain je suis convaincu que sa payera .

 

Si tu n’étais pas mua quel métier aurais-tu exercés ?

Je pense que j’aurais été architecte , décoratrice d'intérieur ou designer car depuis toute petite j’adorais dessiner, peindre et bricoler.

  Jessica par @badupixfotos

Merci à Jessica de m'avoir accordé un peu de son temps pour répondre à mon interview et également pour sa disponibilité lors de notre shooting à Dakar.

Pour voir les photos de ce shooting rdv sur nos comptes respectifs @jessmanu_makeup et @touttonmakeup

Riroo